L'evolution du prix de l'immobilier en France entre 2014 et 2015

Alors que les dernières décennies ont enregistré une forte hausse des prix de l’immobilier en France, l’année 2014 a été marquée par un recul des prix, de l’ordre de 2,5 % à la fin de l’année. Sur un cumul de trois ans, ce recul est de 6,5 %. En 2015, la tendance est toujours à la légère baisse, malgré la reprise des travaux et de la vente des biens neufs et anciens.

Le prix de l’ancien à la baisse en 2015

Les chiffres publiés par l’INSEE au troisième trimestre de cette année sur le prix des logements anciens montrent un léger frémissement avec une hausse de prix de 0,5 % dans toute la France, mais sur un an, la baisse est toujours sensible. Cette baisse de prix est ainsi de 1,7 % pour les appartements et 1,4 % pour les maisons. La tendance baissière est plus importante en province (-1,7 %) qu’en Île-de-France. 

Le prix de l’immobilier neuf repart à la hausse

Stimulé par un taux de crédit particulièrement bas et des mesures fiscales avantageuses pour les investisseurs (loi Pinel, dispositif Censi-Bouvard), le marché de l’immobilier neuf en France a enregistré une hausse de prix de 2,4 % sur un an. Cette hausse est soutenue par une progression des ventes de 18 %. Mais l’évolution du prix du neuf est disparate puisqu’à Paris, le prix d’un trois-pièces acheté neuf recule ainsi de 1,23 %. À Nice, cette baisse est de 2,81 %. À Lyon, la hausse est sensible en affichant + 2,49 %. Strasbourg voit également le prix d’un trois-pièces neuf grimper de 1,44 %.